Chaumont-sur-Loire revoit la vie en vert

Le château et ses expositions, le parc et ses installations, le festival international des jardins : tout a ouvert en douceur, ce week-end, pour le bonheur des locaux.

Par Publié le 18 mai 2020 à 09h58 - Mis à jour le 19 mai 2020 à 09h14

Temps de Lecture 5 min.

Article réservé aux abonnés

Une famille visite les jardins de Chaumont-sur-Loire, samedi 16 mai. En arrière-plan, « La Constellation du fleuve », de Christian Lapie.
Une famille visite les jardins de Chaumont-sur-Loire, samedi 16 mai. En arrière-plan, « La Constellation du fleuve », de Christian Lapie. NICOLAS KRIEF POUR « LE MONDE »

Le traditionnel tapis vert n’a pas été déroulé cette année. La simple réouverture, samedi 16 mai, du domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) était en soi un événement : elle a à la fois remplacé l’inauguration de la programmation d’art contemporain, qui devait être lancée fin mars, et celle du Festival international des jardins, rendez-vous très attendu du début du mois de mai. Une réouverture pas si évidente que ça quand on considère l’envergure des lieux : 32 hectares de parc, jardins et bâtiments historiques, en premier lieu le château et ses écuries, à rendre conformes au protocole sanitaire du déconfinement.

Le domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) a rouvert au public samedi 16 mai.
Le domaine de Chaumont-sur-Loire (Loir-et-Cher) a rouvert au public samedi 16 mai. NICOLAS KRIEF POUR « LE MONDE »

Dès 10 heures, une fois passé le contrôle des billets – qu’il est conseillé d’acheter en ligne pour éviter tout contact –, tout en respectant les distances de sécurité, les premiers visiteurs munis d’un masque, obligatoire dans les espaces intérieurs, ont pu reconquérir les lieux, pour le moment accessibles aux seuls résidents du fameux périmètre de 100 km.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi « Tout le monde est un peu sorti du cadre dans cette période exceptionnelle »

« Les Parisiens représentent habituellement une partie importante des visiteurs, mais nous avons la chance de nous trouver au cœur de la région Centre-Val de Loire, entre Tours et Orléans », confie Chantal Colleu-Dumond, la directrice des lieux. Ancienne conseillère culturelle à Bucarest, Rome et Berlin, cette passionnée d’art et de jardins a pris les rênes de cet établissement régional et patrimonial en 2007, en associant une saison d’art contemporain au Festival international des jardins, qui préexistait.

« Journée test »

On croise une famille de Tours, qui a appris la réouverture la veille à la radio. « On a besoin d’espaces de nature après le confinement, et on se doutait qu’il n’y aurait pas grand monde aujourd’hui, c’est parfait. D’habitude, on se déplace le nez au vent, là, avec le fléchage du parcours et un sens de circulation, c’est plus cadré, mais ça reste très agréable. »

La réalisatrice et scénariste Coline Serreau, l’une des marraines du festival, cette année, est venue en voisine et en famille

La matinée est très calme, le soleil radieux. Une parfaite « journée test » pour redémarrer et amorcer un retour à la normale dans ce département en zone verte, qui attend un assouplissement à partir du 2 juin. « Les visiteurs étrangers représentent en général 25 % de la fréquentation, contre 50 % pour Chambord. Nous espérons qu’il y aura un phénomène de compensation avec davantage de public français cette année », détaille la directrice, qui arpente le domaine en voiturette.

Il vous reste 65.64% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.