Coronavirus : sans Orange ni Aix, la Provence se voit privée d’opéra cet été

Les deux festivals d’art lyrique ont annoncé, mercredi 15 avril, qu’ils renonçaient à leur édition 2020.

Par Publié le 15 avril 2020 à 22h36 - Mis à jour le 16 avril 2020 à 09h56

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

Des danseurs espagnols se produisent sur scène lors de la répétition générale de « La Nuit espagnole » aux 150e Chorégies d’Orange, le 5 juillet 2019.

Il n’y aura pas d’opéra cet été sous le ciel étoilé de Provence. Les deux grands festivals lyriques estivaux sont tombés en même temps : mercredi 15 avril, les Chorégies d’Orange (Vaucluse) et le Festival international d’art lyrique d’Aix-en-Provence (Bouches-du-Rhône) ont annoncé l’annulation de leur édition 2020.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Francofolies, Vieilles Charrues, Solidays... Des centaines de manifestations musicales en voie d’annulation

Encore dans l’expectative au lendemain de l’allocution présidentielle du 13 avril, les Chorégies d’Orange (Vaucluse), plus ancien festival de France, dont la 151e édition devait se tenir du 19 juin au 1er août, ont avancé leur conseil d’administration et l’annonce d’une décision qui était prévue au début de mai. « Je suis d’autant plus amer que cette saison s’annonçait comme la meilleure depuis vingt ans en termes de réservation, déplore le directeur artistique Jean-Louis Grinda. Nous étions en avance de plus de 50 % sur tous nos tableaux de marche, avec 15 000 billets vendus au 15 mars. »

« Sauver », au moins symboliquement

Un plébiscite pour le Monégasque, qui y voit la validation des options artistiques prises depuis trois ans. Les spectateurs ayant déjà réservé leur place pourront se faire rembourser ou conserver leur billet pour l’édition 2021. Jean-Louis Grinda ne s’avoue cependant pas vaincu : « Je vais travailler sur ce qui est reportable en 2021, comme cette production de Samson et Dalila de Saint-Saëns, pour laquelle les réservations s’étaient envolées. »

« Ce sont des années de travail qui s’écroulent »
Pierre Audi, directeur général du Festival d’Aix

En sera-t-il de même pour le Béjart Ballet Lausanne ou le récital de Cecilia Bartoli avec les Musiciens du prince de Monaco ? Le directeur artistique espère « sauver », au moins symboliquement, la Force du destin, de Verdi, qu’il devait mettre en espace, les récentes difficultés financières du festival, renfloué en 2018, ne permettant pas cette année deux mises en scène d’opéra. « J’espère que le spectacle pourra être capté et diffusé », dit-il, faisant allusion aux pourparlers en cours avec Radio France et France Télévisions. Et d’arguer qu’une version « semi-stage », beaucoup plus légère, nécessite peu de répétitions : « Le théâtre est là, les équipements techniques sont restreints, l’Orchestre national de France et les chanteurs auront répété à Paris… »

L’aide de la région PACA

Jean-Louis Grinda s’est déclaré, dès le début du confinement, en faveur du défraiement des artistes. Un point de vue relayé par la région Provence-Alpes-Côte-d’Azur et son président, Renaud Muselier, lequel s’est engagé à porter « une attention particulière aux artistes, techniciens, permanents et intermittents, qui sont l’âme du festival ». En substance, outre le maintien de toutes les subventions déjà votées, la région met en place « un fonds d’aide exceptionnel de 5 millions d’euros pour le secteur ».

Il vous reste 40.11% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.