« 3 h 10 pour Yuma » sur France 3 : remake réussi pour western culte

Le réalisateur James Mangold s’empare du film de Delmer Daves (1957) et en livre une nouvelle version servie par Christian Bale et Russell Crowe.

Par Publié le 02 avril 2020 à 19h00

Temps de Lecture 1 min.

Christian Bale et Russell Crowe interprètent respectivement un honnête père de famille et un hors-la-loi dans « 3 h 10 pour Yuma » (2007), de James Mangold.
Christian Bale et Russell Crowe interprètent respectivement un honnête père de famille et un hors-la-loi dans « 3 h 10 pour Yuma » (2007), de James Mangold. TFM DISTRIBUTION

FRANCE 3 - JEUDI 2 AVRIL À 21 H 05 - FILM

Un célèbre chef de gang est arrêté après une sanglante attaque de diligence et placé une journée en cellule avant son transfert à la gare, où un train doit l’emmener pour être jugé à Yuma. Le shérif recrute des adjoints pour l’aider à résister aux assauts de la bande du gangster. Menacé de ruine à la suite d’une sécheresse qui a dévasté ses terres, un fermier se porte volontaire. En dépit de toutes les menaces, de la surenchère financière que lui offre le bandit, et au péril de sa vie, c’est lui qui sera prêt à aller jusqu’au bout de sa mission.

Il s’agit du remake de l’un des meilleurs westerns des années 1950. Signée par Delmer Daves en 1957, cette adaptation d’une nouvelle d’Elmore Leonard devenait une œuvre lyrique exaltant la nature, une belle histoire d’amour entre le hors-la-loi et une serveuse de bar, et une splendide réflexion sur la noblesse morale, fût-elle à contre-courant des canons sociaux.

Surenchère de cadavres

La version de James Mangold fait l’objet d’un relookage mythologique (Sergio Leone est passé par là, avec ses costumes poussiéreux), d’une inflation de péripéties et d’une surenchère de cadavres. Deux thèmes nouveaux y sont développés, judicieusement : le rôle des milices locales appointées par les compagnies de chemins de fer, et donc l’influence des lobbies privés dans la manière dont s’exerce la justice ; et la confrontation père-fils, qui débouche sur un face-à-face poignant entre le fermier, considéré comme un moins que rien dans sa famille, et son fiston découvrant que son père se conduit en héros.

James Mangold est assez fidèle à Delmer Daves dans l’évocation de la relation, teintée de respect, entre l’honnête père de famille et l’aventurier sans foi ni loi, le premier étant interprété par un impressionnant Christian Bale, le second par un Russell Crowe bonasse et rigolard. Mais c’est lors de la dernière scène, celle au cours de laquelle le bandit est conduit de sa cellule à la gare dans une petite ville assiégée par ses complices, 800 mètres à pied sous la mitraille, que tout s’emballe. En matière de spectacle et de suspense, le film peut justifier le déplacement pour ce morceau de bravoure.

3 h 10 pour Yuma, film de James Mangold. Avec Russell Crowe, Christian Bale, Peter Fonda, Ben Foster (EU, 2007, 122 min). www.francetvpro.fr/france-3/communiques-de-presse/soiree-cinema-3h10-pour-yuma-36535432

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.