Alexandre Kantorow, doublement couronné aux Victoires de la Musique classique 2020

La 27ème cérémonie diffusée vendredi 21 février sur France 3 et France Musique a consacré les femmes, la jeunesse et les stars Anna Netrebko et Philippe Jaroussky.

Par Publié le 22 février 2020 à 08h52 - Mis à jour le 24 février 2020 à 15h17

Temps de Lecture 5 min.

Article réservé aux abonnés

Le pianiste français  Alexandre Kantorow sur la scène des  « Victoires de la musique classique », à  Metz, vendredi 21 février.

C’est dans le magnifique Arsenal de Metz (Moselle), fleuron de la Cité musicale réinventé par Ricardo Boffil à la fin des années 1980, que se tenaient vendredi 21 février les 37èmes Victoires de la Musique classique diffusées en direct sur France 3 et France Musique. La cité messine, qui avait déjà accueilli l’événement en 2009, vient d’ailleurs de se voir distinguée par le label de Ville créative Unesco musique (Metz est la seule ville française qui consacre 75% de son budget culturel municipal à la musique sous toutes ses formes).

Comme l’an dernier à la Seine Musicale à Boulogne-Billancourt, la soirée a été présentée par un duo féminin, Leïla Kaddour-Boudadi et Judith Chaine. Les trois heures de cette grand-messe consacrée à la célébration de la musique auront récompensé six lauréats parmi les 18 concurrents sélectionnés parmi les quelque 300 instrumentistes et 190 chanteurs (dont 45 révélations lyriques et instrumentales), 90 compositeurs et 400 enregistrements présents sur la ligne de départ. L’équilibre entre candidats masculins et féminins semble peu ou prou avoir été respecté selon les catégories, avec une balance légère en faveur des dames notamment dans la catégorie reine des compositeurs.

A l’heure où les « académies » voient leur mode de fonctionnement remis en question, les Victoires de la Musique classique ont devancé l’appel. Son collège de 350 votants, composé de professionnels (directeurs d’opéras, d’institutions, producteurs, festivals, artistes, journalistes et personnalités), en partie renouvelé tous les ans, a intégré 50 votants de la « société civile », recrutés parmi des auditeurs volontaires de France Musique. Seules les catégories « Révélations », dont les candidats ne doivent pas dépasser 25 ans pour les instrumentistes et 30 ans pour les chanteurs, suivent un processus un peu différent : après les deux tours de vote, un concert des lauréats, filmé et enregistré, est diffusé sur internet permettant un vote du public qui compte pour moitié dans l’attribution finale de la récompense.

La garde montante

Après l’émission Prodiges diffusée sur France 2 les 26 décembre 2019 et 2 janvier 2020, l’Orchestre national de Metz a de nouveau eu les honneurs du prime time, non plus sous la direction de Zahia Ziouani, mais de son directeur artistique, David Reiland. Le moment qui annonce la garde montante des jeunes musiciens est toujours un moment particulier. D’autant que la catégorie « Révélation instrumentale » s’est offert un talentueux trio composé de deux violonistes, le fascinant Théotime Langlois de Swarte (24 ans), plus jeune membre des Arts florissants de William Christie, et la petite sœur du violoncelliste Edgar Moreau, Raphaëlle Moreau (23 ans). Mais c’est le petit dernier d’une tribu de musiciens, le hautboïste Gabriel Pidoux (24 ans), petit-fils et fils des violoncellistes Roland et Raphaël Pidoux, qui remportera la palme, prouvant une fois de plus que les chats ne font pas des chiens.

Il vous reste 59.13% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.