Les écrivains Camille Laurens et Pascal Bruckner nommés à l’académie Goncourt

Leur nomination par la société littéraire intervient après les départs de Virginie Despentes et Bernard Pivot.

Publié le 11 février 2020 à 15h53 - Mis à jour le 11 février 2020 à 16h00

Temps de Lecture 1 min.

Camille Laurens, le 8 janvier 2016, à Paris
Camille Laurens, le 8 janvier 2016, à Paris JOEL SAGET / AFP

Un mois à peine après le départ de Virginie Despentes, deux mois après celui de Bernard Pivot, l’académie Goncourt a nommé, mardi 11 février, les écrivains Camille Laurens et Pascal Bruckner comme nouveaux membres.

« Les académiciens Goncourt, à l’unanimité, ont appelé parmi eux ce mardi 11 février Camille Laurens et Pascal Bruckner », a fait savoir la société littéraire se réunissant au restaurant parisien Drouant, dans un communiqué. « Camille Laurens a été élue au 7e couvert [c’est-à-dire la place occupée auparavant par Virginie Despentes], Pascal Bruckner au 1er couvert », précédemment celui de Bernard Pivot, précise-t-elle.

Début janvier, Virginie Despentes, 50 ans, benjamine du jury, avait expliqué son départ à ses pairs en déclarant qu’elle manquait de temps pour écrire. Bernard Pivot, 84 ans, président de l’académie remplacé en janvier dans ce rôle par Didier Decoin, était parti, lui, pour « retrouver un libre et plein usage de son temps ».

Pascal Bruckner, le 3 octobre 2009, à Paris
Pascal Bruckner, le 3 octobre 2009, à Paris MIGUEL MEDINA / AFP
Lire aussi La romancière Virginie Despentes quitte l’académie Goncourt

Camille Laurens, 62 ans, qui collabore avec Le Monde, est notamment l’auteur de Dans ces bras-là, pour lequel elle a obtenu le prix Femina et le prix Renaudot des lycéens en 2000. Pascal Bruckner, 71 ans, auteur avec Alain Finkielkraut en 1977 du Nouveau Désordre amoureux, s’est notamment vu décerner le prix Renaudot pour Les Voleurs de beauté, en 1997.

Le prix Goncourt 2019 a été attribué à l’écrivain Jean-Paul Dubois pour le roman Tous les hommes n’habitent pas le monde de la même façon.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Du Goncourt au Renaudot, enquête sur le fonctionnement des jurys littéraires

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.