Mika Biermann, Joris Mertens, George Pelecanos, Benoît Séverac… : les brèves critiques du « Monde des livres »

Romans, histoire, BD, noir, polar… 2020, dix-huitième et dix-neuvième semaines.

Par , , et Publié le 29 avril 2020 à 10h15 - Mis à jour le 05 mai 2020 à 17h20

Temps de Lecture 8 min.

Article réservé aux abonnés

ROMAN. « Trois jours dans la vie de Paul Cézanne », de Mika Biermann

Rejetant famille et amis pour se consacrer à son travail, le Cézanne (1839-1906) âgé protagoniste de Mika Biermann ne s’encombre plus de rien, sinon de l’accomplissement de son « devoir ». Dans ce court texte, « Peintre Paul », négligé jusqu’à la saleté et que seule « son inaptitude à vivre » fait sourire, n’est pas idéalisé. Délesté du biographique, ce moment de vie dit l’essentiel, partage le geste créateur sans apprêt ni pathos. Et si, « ici, le paysage éclate sous les coups déraisonnables de la lumière », la stricte célébration de la matérialité offre l’accès à la poésie brute : « La chaleur du jour approche, couleur fauve, prête à bondir. Le ciel, peureux, pâlit. Le matin range sa petite trompette et s’étire. Les ombres respirent la tourbe. » Peintre avant d’opter pour l’écriture, Mika Biermann rejoint Cézanne et approche au plus juste le mystère de la création. Ph.-J. C.

« Trois jours dans la vie de Paul Cézanne », de Mika Biermann, Anacharsis, 96 p., 12 € ; numérique 7,90 €.

Lire un extrait sur le site des éditions Anacharsis.

HISTOIRE. « L’Esprit impérial. Passé colonial et politiques du présent », de Robert Gildea

L’histoire coloniale colle à la peau de la France et du Royaume-Uni, où la perte des possessions a coïncidé avec l’arrivée d’immigrants qui en étaient issus, bientôt confinés dans les quartiers défavorisés. Telle est l’analyse de l’historien Robert Gildea dans cet essai mêlant histoire coloniale, du point de vue de la métropole, et postcoloniale, privilégiant le point de vue non européen.

Il y examine les différentes manières dont, après la fin des empires, les identités nationales se sont reformulées, en particulier au sein de l’Union européenne.

Si la France n’a pas vu de contradiction entre son engagement européen et ses ambitions en Afrique, le Royaume-Uni a vécu l’adhésion à l’Union comme une frustration supplémentaire. L’une et l’autre, au bout du compte, ont rencontré des difficultés similaires à s’émanciper des mentalités impériales. A. Fl.

« L’Esprit impérial. Passé colonial et politiques du présent » (Empires of the Mind. The Colonial Past and the Politics of the Present), de Robert Gildea, traduit de l’anglais par Simon Duran, Passés composés, 496 p., 25 € ; numérique 17 €.

BD. « Seules à Berlin », de Nicolas Juncker

Extrait de « Seules à Berlin », de Nicolas Juncker.

Avril 1945, l’armée soviétique pénètre dans Berlin, en pleine débâcle nazie. Deux femmes que rien ne rapproche, sinon le partage d’une même chambre dans une maison en ruines, vont apprendre à se connaître. La première est une épouse de SS vivant dans la peur de la sauvagerie des occupants russes. La seconde, une interprète du NKVD (l’ancêtre du KGB) venue participer à la recherche et à l’identification du corps d’Hitler. Chacune tient un journal, l’une pour raconter la barbarie dont elle va être victime ; l’autre pour relater sa mission, en tant qu’officier féminin, au milieu de cette « affaire d’hommes » qu’est la guerre.

Il vous reste 71.25% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.