Neutre, sélectif ou performant : les résultats des lycées passés au crible

Les indicateurs de valeur ajoutée sur les résultats au baccalauréat sont mis en ligne, le 18 mars, par le ministère de l’éducation nationale.

Par Publié le 18 mars 2020 à 03h51 - Mis à jour le 18 mars 2020 à 10h40

Temps de Lecture 4 min.

Article réservé aux abonnés

Affichage des résultats du baccalauréat au lycée Fresnel à Paris, le 5 juillet 2019.
Affichage des résultats du baccalauréat au lycée Fresnel à Paris, le 5 juillet 2019. STEPHANE DE SAKUTIN / AFP

Chaque année, la publication des indicateurs de valeur ajoutée des lycées (IVAL) pose la même question : qu’est-ce qu’un bon lycée ? Vaut-il mieux être performant ou accompagner au mieux ses élèves de la seconde jusqu’au bac ? Et à l’heure où la réussite à l’examen est élevée, n’est-ce pas seulement le taux de mentions qui compte vraiment ?

Depuis la création des IVAL, il y a près de trente ans, l’éducation nationale refuse de donner une réponse unilatérale à ces questions. Dans sa présentation des résultats 2019, publiés le 18 mars sur le site de l’éducation nationale, Le Monde tire le même constat : il existe cinq familles d’établissement, qui dessinent des comportements différents.

Article réservé à nos abonnés Lire aussi Accompagnement, mentions, taux de réussite... comment définit-on un « bon » lycée ?

Pour les définir, deux indicateurs sont croisés : la « valeur ajoutée du taux de réussite », qui permet de savoir si un lycée fait mieux qu’attendu par rapport au profil de ses élèves, et la « valeur ajoutée du taux d’accompagnement », qui donne la capacité d’un établissement à emmener tous ses élèves jusqu’au bac.

  • Les « neutres » : ceux qui ne font ni mieux ni moins bien que les résultats attendus

Etre un établissement « neutre » ne signifie pas ressembler aux autres « neutres ». « Certains lycées sont neutres parce que leur niveau attendu est tellement élevé qu’ils ne peuvent pas se distinguer, précise ainsi Fabienne Rosenwald, qui pilote la direction de l’évaluation, de la prospective et de la performance, le service statistique du ministère de l’éducation nationale. Dans ces cas-là, c’est le taux de mention qui peut faire la différence. »

Parmi les lycées neutres, on trouve des établissements dits « de centre-ville », qui accueillent un public favorisé et le font réussir à hauteur de ce qu’ils devraient : lycée du Parc à Lyon, Guist’hau à Nantes, Thiers à Marseille, Pierre-de-Fermat à Toulouse…

  • Les « en deçà des attentes » et les « sélectifs »

A partir des lycées neutres, on peut définir des comportements plus ou moins vertueux : certains établissements font moins bien qu’attendu, à la fois dans l’accompagnement et dans la réussite. On dit alors qu’ils sont « en deçà des attentes ».

D’autres, que nous avons appelés « sélectifs », ont de meilleurs résultats que la moyenne, mais ils décrochent sur la partie « accompagnement », car ils perdent des élèves entre la seconde et la terminale. Dans cette catégorie, on retrouve les établissements privés à 100 % de réussite, voire même à 100 % de mentions. A Paris, Stanislas (6e arrondissement) ou Saint-Louis-de-Gonzague (16e) en font partie.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.