12 réponses sur “Principe de précaution”

  1. Excellent, merci ! Félicitations pour la nouvelle dispo, en espérant qu’elle ne nous privera pas de votre remarquable humour…

  2. Merci cher collègue pour ces fous rires réguliers.
    En tant que physicien, on peut dire qu’au niveau astéroïde on devrait etre tranquille.
    A la lecture de votre historique, notre ministre devrait vous donner une prime pour reprendre le travail!!!
    Merci encore
    J’espère avoir l’occasion de vous rencontrer peut être l’année ?

  3. Il y eut jadis dans le Journal de Spirou un héros de bandes dessinées nommé Bonaventure, Lupin de son nom de famille. C’était un petit garçon timide dont les lunettes avaient tendance à s’embuer pour un rien, et à chaque fois qu’il les ôtait pour les essuyer, des trucs bizarres se produisaient. Quelqu’un s’en souvient-il ? L’Ouiquipédie ne contient que très peu de chose à son propos, c’est bien dommage…

    1. Ah oui, je m’en souviens parfaitement. Il avait pas mal de problèmes avec ça, même s’il n’en avait pas conscience. Du coup, les gens n’étaient pas toujours gentils avec lui (dont un professeur), ce qui le faisait pleurer… au grand dam de ceux qui se trouvaient près de lui !

  4. Astéroïde ? Une ENORRRME boule de feu ? Je me disais, aussi, qu’il y avait comme une ressemblance entre l’alter ego de l’auteur et le Pr. Calys…

  5. Avouez! En fait vous regrettez de ne pas avoir connu tout cela, et de le vivre uniquement par procuration grâce à vos ex-collègues. Et là, vous vous dites « flute, comme j’ai obtenu ma seconde année de dispo, je vais encore rater plein de choses » 😉

  6. Il faut se munir d’un parapluie, au cas où un astéroïde chute, c’est élémentaire. 🙂
    Par tout temps, en application du principe de précaution…

  7. Alors je n’ai pas dit que j’étais Batman, mais je voudrais faire remarquer qu’on ne m’a jamais vu dans la même pièce que Batman au même moment.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *