Même sans « certificat d’existence », les pensions des retraités de l’étranger seront versées

Habituellement, les retraités vivant à l’étranger voient leurs pensions suspendues quand ils ne justifient pas, dans les temps, de leur existence. Dans le contexte du coronavirus, un délai a toutefois été accordé.

Par Publié le 24 mars 2020 à 16h30

Temps de Lecture 1 min.

Les retraités de l’étranger ayant reçu leur certificat de vie entre décembre 2019 et mars 2020 ont deux mois de plus que prévu pour le renvoyer.
Les retraités de l’étranger ayant reçu leur certificat de vie entre décembre 2019 et mars 2020 ont deux mois de plus que prévu pour le renvoyer. HBSS/Fancy / Photononstop

Les retraités vivant à l’étranger mais ayant cotisé en France doivent, chaque année, prouver qu’ils sont encore en vie. Sans cela, ils voient leurs pensions suspendues. Pour ce faire, ils reçoivent un « certificat d’existence », qu’ils doivent faire remplir par une autorité locale, et renvoyer à leur caisse de retraite, par courrier ou Internet. Le délai normal dont il dispose, généralement deux mois, figure dans le document reçu.

Toutefois, en raison de l’épidémie liée au Covid-19 et des mesures de confinement appliquées dans de nombreux pays, la démarche risque d’être difficile à réaliser ces semaines-ci. Il sera notamment compliqué, pour ces retraités, de se déplacer auprès d’une autorité locale compétente (ambassades, consulats, mairies, police, etc. - les services habilités varient selon les pays d’accueil, mais il faut dans tous les cas se déplacer).

Deux mois supplémentaires

Pas de risque néanmoins de voir leurs pensions suspendues, a rassuré l’Assurance retraite (régime de base des salariés) lundi 23 mars. Ceux qui ont reçu le document entre décembre 2019 et mars 2020 auront deux mois supplémentaires, en plus du délai initial, pour réaliser cette démarche. Ils « n’ont pas besoin de contacter leur caisse régionale ou l’assurance retraite pour recevoir leurs paiements », « l’assurance retraite leur versera leurs retraites sans démarches spécifiques ni justificatifs », a indiqué le régime dans un communiqué.

Lire aussi Retraite à l’étranger : les démarches enfin allégées

« Attention, contrairement à ce qu’il a pu être écrit dans certains médias, ce délai supplémentaire de deux mois vaut quel que soit le(s) régime(s) au (x) quel(s) vous avez cotisé, même pour l’Agirc-Arrco », a précisé au « Monde » l’équipe de l’Union retraite, le service interrégimes. Ajoutant que selon l’évolution de la situation et la durée du confinement, ces mesures pourront être de nouveau adaptées par la suite.

Rappelons que la procédure du « certificat d’existence », encore appelé « certificat de vie », a en effet été considérablement simplifiée à l’automne 2019, une seule démarche vaut désormais pour tous les régimes (alors qu’il fallait jusqu’ici se plier à cet exercice annuel pour chacun de ses régimes, de base comme complémentaires). La réception et le renvoi du document à la caisse de retraite sont en outre désormais possibles par voie 100 % dématérialisée.

Lire aussi Comment réussir sa retraite à l’étranger

Tous régimes confondus, environ 1,5 million de retraités sont concernés par cette procédure chaque année. Montant des pensions versées à l’étranger par les régimes français : quelque six milliards d’euros, soit environ 2 % des retraites totales.

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.