Notre sélection hebdomadaire de disques (20 octobre)

Par et Publié le 19 octobre 2001 à 10h52 - Mis à jour le 19 octobre 2001 à 10h52

Temps de Lecture 6 min.

Article réservé aux abonnés

JEAN-PHILIPPE RAMEAU (1683-1764)  

Suites d'orchestre extraites de "Naïs" et "Zoroastre"
Orchestre du dix-huitième siècle, Frans Brüggen (direction)

D'abord pour Philips CLassics, désormais pour le label espagnol Glossa, le flûtiste et chef d'orchestre hollandais Frans Brüggen a réalisé une anthologie en plusieurs disques des “ symphonies ” de Rameau, c'est-à-dire des pages instrumentales (ouvertures, danses) de ses opéras. Le dernier en date est consacré à Naïs, qui n'est pas la partition la plus bouleversante du Dijonnais sur le plan instrumental, et à Zoroastre, dont la facture et la portée sont en revanche d'une toute autre importance. Les couleurs de l'orchestre d'instruments anciens sont belles, le sens des contrastes et l'imagination sonore de Brüggen font merveille, et l'éloquence qu'il déploie fait que pas une seconde on ne regrette les récits et les airs des ouvrages lyriques. Brüggen sautera-t-il un jour le pas et enregistrera-t-il un opéra de Rameau en son intégralité ?

 
 
1 CD Glossa GCD 921106. Distribué par Harmonia Mundi.  
 
OLIVIER MESSIAEN
Petites esquisses d'oiseaux. Etudes de rythme. Cantéyodjayâ. Rondeau. Fantaisie burlesque. Prélude pour piano. Pièce pour le tombeau de Paul Dukas.
Roger Muraro (piano)

Le dernier volume d'une intégrale, en particulier dans le cas de pièces pour un seul instrument, rassemble en général ce qui relève des fonds de tiroir. Il en va ainsi pour ce disque d'œuvres qualifiées à juste titre d'“ insolites ” par Roger Muraro. Mais, dans la production de Messiaen, il y a peu à oublier. Peut-être cette Fantaisie burlesque, paradoxalement sensuelle et debussyste, ou bien cette implacable Pièce pour le tombeau de Paul Dukas. Les autres inédits sont de qualité, espiègle et théâtrale pour le Rondeau de 1943, âpre et plastique pour le Prélude de 1964, rayonnante et ludique pour Cantéyodjayâ de 1949. L'interprétation de Roger Muraro se caractérise par une profondeur de champ qui grandit les deux cycles majeurs de ce programme, en donnant pour les Petites esquisses d'oiseauxautant de force expressive à l'environnement harmonique qu'aux figures directement ornithologiques et en reléguant les préoccupations théoriques des Etudes de rythme à l'arrière-plan d'une entreprise impérativement sensible. Disponible séparément ou au sein d'un coffret de sept disques enregistrés depuis 1998 par Roger Muraro, ce CD nous relie déjà à l'année 2002 qui verra le dixième anniversaire de la mort du “ rythmicien-ornitho-logue ”.

Il vous reste 72.18% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.