Exploiter la mine d'informations 

Par Publié le 14 février 2000 à 10h56 - Mis à jour le 14 février 2000 à 10h56

Temps de Lecture 3 min.

Article réservé aux abonnés

LES ALCHIMISTES rêvaient de transformer les métaux en or. Les entreprises sont en passe de faire la même chose avec leurs données grâce à une pierre philosophale d'un nouveau genre : le datawarehouse. Littéralement « entrepôt de données », le datawarehouse désigne une base de données dans laquelle sont rassemblées des informations provenant de tous les services de l'entreprise.

Avec un tel outil, l'utilisateur peut interroger les bases de données et manipuler les informations de façon interactive et en temps réel, puis visualiser les résultats sous forme graphique directement sur son écran d'ordinateur. L'information brute devient alors de l'or.

Une banque peut ainsi, par exemple, consulter son « entrepôt de données » pour identifier des profils de clients et leur adresser des offres commerciales adaptées. « Le principe du datawarehouse est né dans le secteur banque-finance-assurance. Aujourd'hui, il s'étend aux entreprises de tous les secteurs, car il permet de construire une relation de plus en plus personnalisée avec le client », explique Hervé Gourgeon, directeur marketing d'Europstat, une société de services spécialisée dans le décisionnel.

Pourtant, si l'enrichissement de la relation client - « lui parler comme s'il était unique » - est un des principaux domaines d'application du datawarehouse, il n'est pas le seul. Aujourd'hui, ces outils informatiques touchent aussi bien les services de contrôle de gestion que les ressources humaines. Pour les premiers, il s'agira, par exemple, en moulinant les données financières des différents services de l'entreprise, de mieux maîtriser ses dépenses, et les seconds les utiliseront pour organiser la mise en place des 35 heures.

Une tendance confirmée par Alain Chagneau, PDG d'Univers informatique, une société de services spécialisée en informatique décisionnelle : « Depuis deux ans, les projets de datawarehouse que nous mettons en place se répartissent assez équitablement entre le commercial, le marketing, le contrôle de gestion et les ressources humaines. Le secteur des télécoms, en particulier la téléphonie mobile, et celui des médias et de la communication sont très friands de ses outils.  » Et le filon ne semble pas près de s'épuiser. Tous les observateurs de ce marché sans exception prédisent en effet que le développement du commerce électronique accentuera le besoin d'outils pour connaître notamment les modes de consommation de chaque cyberclient.

Il vous reste 52.64% de cet article à lire.

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.