Franc CFA : pourquoi des pays d’Afrique de l’Ouest n’en voulaient plus

vidéo Quatre-vingts ans après sa création, le franc CFA renvoyait à la question sensible de la souveraineté politique des anciennes colonies françaises de l’Afrique de l’Ouest.

Publié le 21 mai 2020 à 10h36 - Mis à jour le 21 mai 2020 à 10h40

Le projet de loi entérinant la fin du franc CFA a été adopté le mercredi 20 mai 2020 en conseil des ministres par le gouvernement français. À sa place, voici venu l’« éco », la nouvelle monnaie unique retenue par les chefs d’Etat et de gouvernement de la Communauté économique des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Cédéao), en juin 2019.

Créé officiellement le 26 décembre 1945 par la France du général de Gaulle, le franc CFA était la dernière monnaie coloniale ayant cours. À la veille de sa disparition, quinze pays africains l’utilisaient toujours et étaient tenus de verser 50 % de leurs recettes d’exportation à la Banque de France.

Un système monétaire régulièrement critiqué par des hommes politiques ou des économistes qui estiment qu’il freinait le développement du continent.

Sources :

Le Monde

Contribuer

Dans la même rubrique

Services

Lecture du Monde en cours sur un autre appareil.

Vous pouvez lire Le Monde sur un seul appareil à la fois

Ce message s’affichera sur l’autre appareil.

  • Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire Le Monde avec ce compte sur un autre appareil.

    Vous ne pouvez lire Le Monde que sur un seul appareil à la fois (ordinateur, téléphone ou tablette).

  • Comment ne plus voir ce message ?

    En cliquant sur «  » et en vous assurant que vous êtes la seule personne à consulter Le Monde avec ce compte.

  • Que se passera-t-il si vous continuez à lire ici ?

    Ce message s’affichera sur l’autre appareil. Ce dernier restera connecté avec ce compte.

  • Y a-t-il d’autres limites ?

    Non. Vous pouvez vous connecter avec votre compte sur autant d’appareils que vous le souhaitez, mais en les utilisant à des moments différents.

  • Vous ignorez qui est l’autre personne ?

    Nous vous conseillons de modifier votre mot de passe.